Villas remarquables du Vésinet

woodcottage2004b.jpg

 

Le Vésinet est une ville-parc créée au milieu du XIXème siècle selon le premier plan d’urbanisme moderne.

La ville, entre lacs et vastes espaces verts, comporte de nombreuses villas qui illustrent la diversité de l’architecture de la fin du XIXème siècle.

 La visite permettra d’admirer la Hublotière de Guimard (exceptionnellement accessible), le Palais Rose (réplique du Grand Trianon) et le Wood Cottage.

Une visite rare !

Rendez-vous à 15h le samedi 13 septembre 2008.  RER ligne A : Le Vésinet – Le Pecq, sortie Georges Bizet.

Tarif : 10 euros



Les visites de septembre

Un petit aperçu des visites de septembre.

 

palaisrose2.jpg

- Samedi 6 septembre 14h30 : Les Buttes-Chaumont, un parc Second Empire entre progrès et hygiénisme.

Rendez-vous à l’entrée du parc du côté de la Place Armand-Carrel, face à la mairie du XIXème.

- Samedi 13 septembre 15h : Le Vésinet, son histoire et ses villas remarquables (Le Palais Rose, La Hublotière de Guimard, le Wood Cottage).

Rendez-vous à la sortie du RER Le Vésinet-Le Pecq, côté avenue Georges Bizet.

- Samedi 27 septembre, 10h30 : Le mystère Lapérouse, exposition au Musée de la Marine. Rendez-vous devant l’entrée du Musée, place du Trocadéro.  (l’entrée du musée n’est pas comprise dans la visite)

Tarif des visites : 10 euros.

 



La Hublotière au Vésinet

Hector Guimard, tout le monde le connaît par ses bouches de métro. C’est même ce qui l’a fait connaître comme le représentant français de l’Art Nouveau dans le monde entier.

Mais Hector Guimard, c’est aussi des hôtels particuliers et des immeubles dont une grande partie est visible dans le XVIème arrondissement de Paris : immeuble Jassédé, Castel Béranger, hôtel Guimard, ensemble de la rue Agar…

Hector Guimard a beaucoup travaillé pour les particuliers, créant notamment des villas comme la Hubliotière, au Vésinet.

Un nom étrange que l’on doit aux soupiraux de la villa, en forme de hublot. Guimard est un tout jeune architecte alors. Il a vingt-neuf ans quand il dessine la Hublotière. L’Art Nouveau apparaît, lentement les courbes s’esquissent. Elles sont un peu rocaille, mais elles sont aussi « coup de fouet ». Guimard vient de rencontrer Victor Horta, l’architecte belge de l’hôtel Tassel, il en est resté subjugué… la Hublotière est son premier hommage à Horta.

hublotiere.jpg

 

 



moncieltoutbleu |
Mon blog, tout simplement |
chez la louve |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Créa-Nesse
| Entre 16 & 17
| Le SCRAP de Val