The Rohan family in Paris in the 18th century

Have you ever heard of the affair of the queen’s necklace that involved Marie-Antoinette and inspired many films ? Yes, you are right, Rohan was the name of the cardinal who 180pxlouisreneedouardderohan.jpegwas then suspected.

 

 

 

Actually, the Rohan family was one of the most powerful and wealthiest in France and they ordered many important constructions such as the Hôtel de Soubise with its magnificent Rococo rooms.

 

 

They had a very modest moto indeed : « Roi ne puis, prince ne daigne, Rohan suis » which means « King I cannot, Prince I would not deign to, Rohan I am ». They claimed they were the descendants of the kings of Brittany and that their origins were even more ancient than the ones of the king of France. 

 

In Paris, we will follow their steps in the Marais district around the Place des Vosges. 



Les Rohan à Paris au XVIIIème siècle

Qui n’a jamais entendu parler de l’affaire du collier de la reine ? L’importante bibliographie et la filmographie qui l’ont évoquée ont contribué, bien malgré elle, à la célébrité de la famille de Rohan et de son cardinal-collier.

180pxlouisreneedouardderohan.jpeg

 

Cependant, Les Rohan n’ont pas eu besoin de cette affaire pour laisser des traces un peu partout en France : leur famille est l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses de France. « Roi ne puis, prince ne daigne, Rohan suis », telle est leur devise. Ils prétendent même descendre des rois de Bretagne.

A Paris, nous les suivrons dans le Marais du Palais de Soubise à la place des Vosges. Et avant de mener notre enquête dans la fameuse affaire, nous prendrons le temps de faire connaissance avec bien d’autres personnalités hautes en couleur de la famille.

 



Echapper à la fiscalité à Paris au XVIIIème siècle

Alors qu’aujourd’hui certains font le choix de s’installer à Gstaad, il n’était nul besoin d’aller si loin au XVIIIème siècle pour échapper au fisc. En effet, un certain nombre d’enclos faisaient figure de paradis fiscal en plein Paris. Etonnant, non ?

temple.gif

 

L’un d’entre-eux se situait dans le Marais, sur les anciennes terres des Templiers. S’il ne reste que peu de vestiges de l’enclos du Temple aujourd’hui c’était autrefois un lieu bruissant de vie réunissant de nombreux artisans et où s’échangeait, sous le manteau, la littérature censurée à l’extérieur.

Alors, des somptueuses soirées du prince de Conti aux fabricants de tisane, il vous suffira de me suivre pour faire leur connaissance.

 

 



moncieltoutbleu |
Mon blog, tout simplement |
chez la louve |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Créa-Nesse
| Entre 16 & 17
| Le SCRAP de Val