Echapper à la fiscalité à Paris au XVIIIème siècle

Alors qu’aujourd’hui certains font le choix de s’installer à Gstaad, il n’était nul besoin d’aller si loin au XVIIIème siècle pour échapper au fisc. En effet, un certain nombre d’enclos faisaient figure de paradis fiscal en plein Paris. Etonnant, non ?

temple.gif

 

L’un d’entre-eux se situait dans le Marais, sur les anciennes terres des Templiers. S’il ne reste que peu de vestiges de l’enclos du Temple aujourd’hui c’était autrefois un lieu bruissant de vie réunissant de nombreux artisans et où s’échangeait, sous le manteau, la littérature censurée à l’extérieur.

Alors, des somptueuses soirées du prince de Conti aux fabricants de tisane, il vous suffira de me suivre pour faire leur connaissance.

 

 



moncieltoutbleu |
Mon blog, tout simplement |
chez la louve |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Créa-Nesse
| Entre 16 & 17
| Le SCRAP de Val